Arrière-plan
Paroisse de l'Église Apostolique Arménienne de Lyon et des Environs
/Fête de l’Exaltation de la sainte Croix

Fête de l’Exaltation de la sainte Croix

8h30: Office du matin

10h: Divine liturgie

La fête de l’Exaltation de la sainte Croix est la cinquième et dernière grande fête de l’Eglise d’Arménie. La croix, dans l’Église apostolique arménienne, est représentée sans le crucifié. Elle est le symbole de la victoire de la vie sur la mort.

Instituée en 629, elle est la fête la plus importante des quatre fêtes dédiées à la Croix. Elle est célébrée un dimanche, le 14 septembre ou le dimanche qui tombe entre le 11 et le 17 septembre.

Lectures du jour : Es 49,13-23 – Ga 6, 14-18 – Jn 3, 13-21

La divine liturgie est suivie par une procession et la bénédiction des quatre points cardinaux, avec l’encensement du basilic.

La Sainte Croix fut retrouvée en 320 par Sainte Hélène, mère de l’empereur de Rome Constantin. La tradition de l’Église dit que la Croix du Christ fut retrouvée sous un amoncellement de décombres sur lequel avait poussé du basilic. Le terme basilic, [en arménien: Ռեհան – réhane] provient du grec basilikos qui signifie « petit roi » ou « royal ».
Au 7ème siècle, après la dévastation de Jérusalem, les perses s’emparent de la Croix. L’empereur grec Héraclès, après avoir terrassé les perses, libère la Croix et la ramène, en signe de triomphe, à Jérusalem. A son retour, la Croix fut exaltée devant les chrétiens lors de célébrations solennelles.